air shows
air shows
customers
Sky-Lens sur Twitter
Europe |  UK/Commonwealth/USA |  Asia |  Museums |  Goodies |  Publications |  Links |  About Sky-Lens

Photo Records:

De Fairford à Lens : on se souvient des pilotes polonais. 09/25/2012

 

En passant par Fairford . Retour sur un hommage resté inaperçu.

On ressent une certaine fébrilité sur l'aéroport de Lens-Bénifontaine. Il faut dire que sous la houlette du dessinateur d'Astérix Régis Grébent, une équipe de volontaires, fanatiques de l'aviation du Nord Pas-de-Calais s'applique avec toute son énergie, pour que leur meeting franco-polonais du dimanche 16 septembre soit la plus grande réussite de toutes les manifestations estivales de France en 2012. La Pologne est donc à l'honneur, avec la visite de la patrouille Orlik militaire polonaise, et aussi des Zelazny, une belle curiosité qui se produira pour la première fois en-dehors de son pays d'origine.
Non seulement, l'événement sera l'occasion de saluer la très grande communauté de polonais qui réside dans le Nord , mais il rendra hommage aux équipages de l'armée polonaise qui ont décidé, avec un courage exemplaire, de rejoindre l'Armée de l'Air - puis la Royal Air Force en 1940 - après la chute de la Pologne, partagée entre l'Allemagne Nazie et l'URSS en 1939.  D'ailleurs le MS 406 de Daniel Koblet sera bien à Lens, lui aussi, pour représenter le premier type d'avion sur lequel les polonais ont volé, aux côtés des français dans l'Armée de l'Air. Et faut-il rappeler que sans les pilotes polonais - dont de très nombreux sont devenus des as, comme Josef Frantisek, sur Spitfire - la RAF n'aurait peut-être pas eu assez de pilotes pour repousser les assauts de la Luftwaffe pendant la Bataille d'Angleterre.
Depuis la chute du rideau de fer, l'Armée de l'Air de Pologne a pris l'habitude de faire vivre la mémoire de ses héros de 40, après avoir dû subir de la part du régime communiste, une longue cure d'amnésie
forcée, au sujet de son histoire en Angleterre. Ce sont en effet 20 MiG-29 Fulcrum du 1 PLM de Minsk-Mazowiecki qui sont actuellement repeints, la face intérieure des empennages de chacun d'entre eux étant ornée du portrait de l'un de ces héros, buste qui se fond harmonieusement dans les couleurs grises du camouflage. Il y a donc un Fulcrum pour chaque héros de la guerre. Et c'est au cours du Air Tattoo (RIAT) à Fairford, les 7 et 8 juillet derniers, que les deux premiers Fulcrum ornés d'un portrait ont été révélés au public. Mais une petite cérémonie émouvante, et un peu plus discrète que les démonstrations aériennes, s'y est déroulée.  Il s'agissait presque d'un prélude au meeting de Lens.
Effectivement, l'un des deux MiG-29 présents à Fairford, arborait le portrait du pilote de chasse Miroslaw Feric décédé il y a 70 ans. Cet avion a été accueilli sur le tarmac, le 4 juillet 2012 par Philip Feric, le fils de Miroslaw Feric. Il vit dans le Hampshire, et son épouse Penny et sa fille Antonia l'accompagnaient. Le Sqn Ldr Richard Willis de la base de Northolt - où Miroslaw était stationné - ainsi que le Directeur du Polish War Memorial Comittee, étaient également présents. Un peu ému par l'hommage consacré à son père par la dérive du MiG, Philip a raconté qu'il n'avait que quatre ans lorsque son père est décédé, et qu'il n'avait aucun souvenir de lui. Sa mère quand à elle, avait été tuée sous les bombes du Blitz, et il avait élevé par deux tantes. C'est après la chute du communisme en Pologne qu'il a pu entreprendre des recherches sur l'histoire de son père. Soulignons qu'une école porte le nom de Miroslaw Feric en Pologne.
Miroslaw Feric est devenu pilote de chasse dans son pays, avant la guerre, et il a participé aux combats au-dessus de Varsovie, avant de fuir l'occupant vers la Roumanie. Là, il a évité l'internement en rejoignant la France, pour combattre sur Morane Saulnier MS 406 dans l'Armée de l'Air. Au moment de la défaite de la France, Miroslaw a été évacué vers le Royaume-Uni, puis il a rejoint le 303 Polish Fighter Squadron pour voler sur Hawker Hurricane, sur la base RAF Northolt. En 1941, on le retrouvait aux commandes de Spitfire effectuant des missions au-dessus de la France. Mais en Février 1942, il a trouvé la mort à Northolt.
C'est peut-être pour compléter cet hommage, que le 1 PLM n'a pas démérité dans ses prestations aériennes à Fairford. Le Capitaine Adrian Rojek et le Capitaine Artur Kalko y ont en effet, remporté le Lockheed Martin Cannestra Trophy, remis à la meilleure démonstration étrangère. Une démonstration injustement passée inaperçue et c'est aussi celle que Sky-Lens'Aviation' élit comme la meilleure démo de ce RIAT, en vous présentant quelques photos.
Ce billet est une manière de saluer les polonais qui ont aidés les alliés pendant la deuxième guerre, et dont beaucoup de gens ont volontairement oublié le sort macabre qui leur a été réservé par leurs deux occupants (deux occupants et pas un seul, rappelons-le…). Je replie donc les ailes de ce petit papier de blog, et je le lance comme un avion en papier en direction des nos amis de Lens-Bénifontaine, espérant qu'il arrivera jusqu'à eux, pour leur souhaiter le meilleur succès dans leur meeting. Je salue aussi leurs invités qui aiment la vodka polonaise, mais uniquement après les vols, s'il vous plait.


 

Back to Photo Records

© Sky-Lens'Aviation' - François Brévot - All rights reserved - Une création alnath.net