air shows
air shows
customers
Sky-Lens sur Twitter
Europe |  UK/Commonwealth/USA |  Asia |  Museums |  Goodies |  Publications |  Links |  About Sky-Lens

Photo Records:

Aventures en Malaisie. 03/19/2015

 

Aventures en Malaisie

 

Première participation de l'armée de l'air de Chine à l'étranger.  Avec leurs pilotes  à LIMA 15, Langkawi 

 

 

 

Le salon aéronautique et de défense LIMA 2015, s'est déroulé à Langkawi, en Malaisie, du 17 au 22 mars 2015. Ici, avec stupéfaction, j’ai pu lire la presse officielle du salon, dans laquelle une « Une » annonçait : «  No big deal expected this year » ... Y aurait-il si peu de grands contrats, signés ici ? Peu importe pour un reporter, car tout se déroule comme si cet événement était destiné à devenir le meilleur spectacle d’avions militaires international en Asie. En outre, Langkawi est un paradis touristique fréquenté par des vacanciers venus du Pacifique et du Golfe Persique, et dont le coucher de soleil est d'une couleur très inédite pour un voyageur occidental ... En enquêtant sur le salon, on découvre que les hommes d’affaires se sentent plus intéressés par la piscine de l’hotel, que par les réunions. Le Premier Ministre de Malaisie, en a un peu « rajouté » en disant que finalement, il ne savait pas vraiment si il allait acheter des nouveau avions de chasse pour remplacer ses MiG-29, ou moderniser ses avions …  C'est peut-être moins amusant à entendre, pour l'équipe du Rafale Solo Display qui présente au quotidien, en vol, le Rafale, dans la perspective de cet hypothétique achat de 18 chasseurs neufs, déjà évoqué depuis le précédent LIMA 13, par le gouvernement local ...

C’est donc peu dire si les affaires sont plombées par un « soleil de plomb ». Faut-il rappeler qu’ici, en Mars, il ne fait jamais moins de 35°C dans la journée. Le soleil faisant l’effet d’une dalle de béton qui vient s’écraser sur la tête de toute personne qui met le nez dehors. C’est donc un exercice assez inédit pour un photographe, que d’avoir à organiser ses prises de vues en tenant compte de l’impossibilité de rester au soleil plus de trois heures d’affilées, sans se mettre la tête sous l’eau. Pourtant, c’est pour le soleil qu’il faut venir faire des prises de vues à Langkawi, même si la chaleur provoque ça et là, des effets de brouillard, ce qui perturbe la mise au point des meilleurs boitiers photo comme le Nikon D4. Mais la canicule, c’est plutôt le paradis.

 

 

Ici, on assiste, au rendez-vous des patrouilles militaires qui ont émergé sur la scène, depuis une quinzaine d’années. Ce sont des patrouilles de jets militaires hautes en couleurs comme les « Al Fusan » des EAU, et les Black Knights de Singapour sur F-16, qui sont réunies ici, et pas seulement des démos individuelles dites «  commerciales » de jets occidentaux désespérément peints en gris . D’ailleurs ces derniers sont peu nombreux cette année, et c’est tout de même un peu dommage qu’un Super Hornet, ou un Typhoon ne soit pas venus comme il y a deux ans. Le magnifique Super Hornet très coloré CAG US Navy, et exposé sur les parkings ,aurait eu meilleure allure en vol. Il est vrai que le marché local semble acquis aux russes, car même l’Indonésie voisine projette d’acheter des Su-35. Mais à mon étonnement, le Sukhoi Su-35 n’est pas venu ... Serait-ce la crise du rouble, car les Russian Knights (6 x Su-27) ont eux-aussi, annulé leur participation à LIMA, l'un de leurs salons fétiches. Peut-être pourra-t-on voir ces derniers - sous la mousson moscovite (? ....) - à Moscou en Août prochain ..., alors que mon objectif ici, en Malaisie, est de photographier les formations les plus " émergentes " du monde, sous le rayonnement solaire garanti par le climat local.  Cela étant, un Sukhoi Su-30 MKM de l’armée malaise fait bien plus que de sauver l’honneur des jets de tradition russe, produisant en vol, une démo. d’un niveau époustouflant pour le photographe qui se trouve en-dessous de cet avion … …

 

 

       

 

Aussi le public - et les reporters qui ont fait 14 heures de vol pour venir … -, ont été réconfortés par la présence de Yu Xu, Tao Jiali, Sheng Yifei, He Xiaoli de la PLAAF (Forces Aériennes Chinoises). Qui sont-elles ? Yu, Tao, Sheng et He sont les quatre femmes pilotes (de chasse) de la patrouille nationale de Chine : « 1er Août ». Cette formation découverte à Zhuhai dans la brume du Guangdong, et alors, difficile à photographier, évolue ici, à la perfection, avec un show magnifique de couleurs, et un beau ballet de sons « chauds » assez caractéristique des moteurs de tradition « soviétique ». Au total, 10 pilotes différents, évoluent sur six Chengdu J-10, chez « 1er Août ». En photographiant l’une de ces pilotes assez glamour (vue ici), j’ai bien suivi son déplacement au téléobjectif, pour découvrir à quelle place de son avion (un J-10 biplace), elle allait s’installer. C’est dommage, et comme je m'y attendais …, elle est montée en place arrière de l’avion …, mais des officiels de Chine nous ont bien rassurés : ces jeunes femmes dynamiques sont en pleine formation pour remplacer leurs collègues. On nous a rappelé qu’elles ont piloté les J-10 au défilés des 60 ans de la République Populaire. Affaire à suivre, au salon de Zhuhai, en Chine,  en 2016 … Cela étant, en trois ans, j’ai pu apprécier la progression de cette formation, que je peux désormais classer parmi les dix formations nationales les plus professionnelles au monde.

 

Back to Photo Records

© Sky-Lens'Aviation' - François Brévot - All rights reserved - Une création alnath.net