air shows
air shows
customers
Sky-Lens sur Twitter
Europe |  UK/Commonwealth/USA |  Asia |  Museums |  Goodies |  Publications |  Links |  About Sky-Lens

Photo Records:

L'EVAA offre un meeting aérien de 5 minutes, à la sauce 1913. 07/13/2013

 

L'EVAA (Equipe de Voltige de l'Armée de l'Air) offre 5 minutes de meeting aérien aux habitants de Buc. Une opération réussie.

C'est magnifique ce qu'un 14 Juillet peut permettre de réussir ... En cet après-midi du 13 Juillet 2013, l'Armée de l'Air a réussi à tirer profit de l'affectation de son l'Equipe de Voltige sur la base de Villacoublay, en prélude au défilé du lendemain... Ainsi, l'EVAA de Salon-de-Provence a réussi à prendre part à l'évocation du premier looping de Pégoud, en faisant survoler Buc, un joli village des Yvelines, situé à quelques kilomètres seulement de cette base de " Villa "... Le " coupable " étaient l'un de ses champions de l'accrobatie militaire, sur Walter Extra 330 SC. La municipalité de Buc a mis les petits plats dans les grands pour commémorer le centennaire du premier looping réalisé en France, en septembre 1913, par un certain Célestin Adolphe Pégoud, pilote d'essais aux usines locales de Blériot. Celui-là avait sans doutes entendu parler du fameux pilote Russe, Nesterov, qui venait de réaliser le premier looping, au monde, près de Kiev, en Août de la même année. Pégoud a donc décidé de renouveller l'exploit lors d'un meeting aérien organisé au-dessus de l'Aéroparc Blériot, à Buc. Ce fut chose faite, le 21 septembre 1913. Ce jour-là, et contrairement à ce qu'il avait fait quelques semaines plus tôt, dans un autre meeting, à Chateaufort, il n'a pas quitté son avion en parachute, à l'instant fatidique où, comme on le disait si bien à l'époque, il restait dans l'avion, " la tête en bas " ... Et la boucle complète fut accomplie pour la première fois dans le ciel français. A noter, que ce récit est illustré dans l'Agenda de l'Aviation (pérpetuel)  http://www.sky-lens.com/articles-reports-air-events.php?recordID=98

100 ans après Pégoud, il ne reste de l'Aéroparc, que quelques pierres de l'ancienne porte d'entrée des usines Blériot, à quelques centaines de mètres du Chateau de Buc. L'Aéroport de Toussus-Le-Noble, n'est pas loin, et il semble que les pouvoirs locaux, et associations aéronautiques, auraient été bien inspirés de tirer profit de la proximité de cet aéroport, pour y organiser, là aussi, un meeting fêtant ce centenaire, en septembre prochain ... Mais revenons au petit village de Buc, sans doute encore plus célèbre pour apparaître dans une BD de Blake and Mortimer, que pour les exploits aéronautiques qui y furent accomplis, il y a un Siècle. Les choses ont été bien menées, les habitants ayant été convoqués par le journal local, comme dans les meetings d'il ya 100 ans ... Les curieux avaient rendez-vous à 15h00 moins deux minutes ..., dans le jardin du Parc du Chateau de Buc, qui jouxte les terrains disparus de Blériot. Il était 15h05, et près d'une centaine de personnes étaient présentes, avec pique-niques et tenues estivales un peu soignées, comme les visiteurs des meetings d'aviation de 1913 ... J'ai même cru revoir une carte postale en autochrome de ces années-là. C'est dire si les logiciels très raffinés de traitement d'images Nikon, m'ont été d'une aide précieuse, pour restituer les couleurs de 1913, sur une image pourtant prise 100 ans plus tard. C'est là qu'un Extra 330 SC de l'EVAA a surgi du lointain, entrant sur scène en suvolant les arbres. Au cours des 5 minutes suivantes, il a accompli trois passages, et naturellement, un looping. Il a pu dévorer le bleu profond d'un ciel limpide, passant par moment, au-dessus du chateau.

Le rédacteur de ses lignes, un globe-trotter, auteur de livres d'aviation, réside dans le secteur de Buc. Finalement, il a pu assister, là, ce 13 juillet 2013, au meeting aérien le plus court de sa vie. Car en fin de compte, après de nombreux voyages parcourus jusqu'en Chine et en Russie, non sans avoir assisté à de nombreux " airshows " qui ont rassemblé 300.000 spectateurs et quelques dizaines de  " lampes à souder ", il m'a paru ludique de revenir aux sources champêtres et authentiques de l'aviation, dans le cadre aussi bucolique, que les parcs fleuris de ce village. Le meeting aérien de Buc, n'a duré que 5 minutes au " top chrono ", et ce fut assez pour en faire un grand moment, pour petits en grands. Aussi, il il faut saluer l'EVAA qui a pri le temps d'honorer son précurseur. L'Equipe de Voltige s'illustre presque chaque année dans les championnats internationaux. Elle est la seule équipe de vol en compétition, en activité au sein d'une force militaire, dans le monde. En 2013, le Capitaine François Le Vot a été sacré Champion de France en catégorie Elite, et le Capitaine François Rallet s'est illustré à la troisième place du podium. En meetings, l'EVAA est à l'Armée de l'Air , ce que le Cadre Noir est à l'Armée de Terre : une académie du vol en voltige, la recherche de la perfection dans la discipline. Gageons aussi, que l'Armée de l'Air se rendra compte qu'une simple prestation comme celle de ce jour, en pays bucolique, est aussi fondamentale aux yeux du public français, qu'un podium gagné en compétition.

 

 

Back to Photo Records

© Sky-Lens'Aviation' - François Brévot - All rights reserved - Une création alnath.net