air shows
air shows
customers
Sky-Lens sur Twitter
Europe |  UK/Commonwealth/USA |  Asia |  Museums |  Goodies |  Publications |  Links |  About Sky-Lens

Photo Records:

Des Su-35 et Su-30 BM pour les Russian Knights et les Strizhi. 01/02/2013

 

Des Su-35 rutilants pour les Russian Knights. On ne livre pas des scooteurs à de grands motards...

Cette première chronique 2013, illustre (partiellement) le contenu du livre " avions et salons remarquables " ; à paraître en mai 2013.



Pour terminer l’année 2012 sur l'un de ces airs de gloire - tel qu'elle les chante si bien, depuis la victoire de 1945 - l’Armée de l’Air russe annonce qu’elle vient de recevoir les six premiers Sukhoi Su-35 Flanker produits en série à Komsomolsk-sur-Amour, et qui lui sont destinés. Le Su-35 BM (ou S pour l’armée russe) est propulsé par deux réacteurs Saturn AL-117S à poussée vectorielle et délivrant 34,5 tonnes de poussée au décollage. Equipé de 8 tonnes d'armement air-air de dernière génération, cet oiseau de proie est le chasseur le plus redouté au monde, après le Raptor américain. Déjà, il y a quelques semaines, l'armée annonçait la réception de ses deux premiers Su-30 BM de série, une version biplace et polyvalente du Su-35.Qui plus est, on sait déjà où seront affectés la plupart de ces premiers Flanker de dernière génération, lorsqu'ils auront achevé les essais de validation et de réception que tout nouvel équipement doit subir dans la force aérienne. Et ces tests de validation devraient avoir lieu, en toute probabilité, au centre d’essais d’Akhtubinsk, au cours du premier trimestre de l’année 2013.
C'est le 26 décembre 2012, que le Général Viktor Bondarev, Chef d’Etat-Major de l’Air russe, annonçait que les patrouilles Russian Knights et Strizhi seront dotées des premiers Su-30 BM et Su-35 de série, avant même, les unités opérationnelles. C’est un immense soulagement pour tous ceux qui sont affectés dans ces formations, à Kubinka, et qui volent sur des avions sont la plupart semblent être essoufflés par les heures de vol, malgré la puissance de ces jets encore démontrée lors des spectacles. Bien au-delà de l’immense soutien populaire dont bénéficient ces formations auprès de la société russe, merveilleusement relayé par le magazine www.strizhi.ru , il faut souligner, que les Russian Knights, seule patrouille évoluant sur jets lourds dans le monde, comptent leurs fans jusqu’au Canada. Et c'est peu dire si lors de leurs démonstrations quotidiennes à Zhuhai, en Chine, en Novembre dernier, des médias locaux ont rapporté que certaines réunions « B to B » étaient momentanément interrompues par le concert sonore de dix réacteurs Saturn des Knights, de nombreux hommes d’affaires ayant préféré regarder le show donné par ces cinq Su-27, vieux mais si éloquents. (photos de Airshow China 2012 illustrant cette chronique).
Le coup est bien joué pour le pouvoir russe. Déjà, il y a trois semaines, Dimitry Rogozin, Vice-Premier Ministre de Russie, annonçait qu’il instruisait l’ordre de ré-équiper les Knights avec des Su-35 et Su-30 BM. Et c'est l’industrie russe qui va pouvoir faire la promotion de ces avions dans le monde entier, pilotés par un pool de pilotes qui ont l’habitude de déplacer quatre, ou cinq avions, dans les salons d’Asie et du Moyen-Orient. On peut gager que les autorisations administratives de Moscou, qui pour l'heure, sont si difficiles à obtenir par les patrouilles russes devant participer à des meetings en dehors de Russie, seront peut-être délivrées plus souplement
(on se souvient du fiasco de Farnborough 2012...). En tous cas, nous aurons le temps d'apprécier d'éventuels progrès en ce sens, au cours des vingt prochaines années... En effet, l’armée de l'air apportera un soutien concret à Sukhoi pour l’exportation, sous la forme de représentations en meetings. Et nul doute que les militaires aussi, vont tout autant bénéficier d'une certaine image de puissance qu'ils donneront d’eux-mêmes dans les airshows, face aux autres participants qui devraient être époustouflés par les capacités inédites du chasseur russe. Sur le même exemple, je ne puis m’empêcher de songer à la prestation commerciale des Black Eagles, venus de Corée - sur des KAI T-50 flambants neufs – en Juillet 2012, en Angleterre. Après avoir effectué leur show d'une qualité étonnante pour une patrouille, ils en sont repartis, laissant derrière eux une image si flamboyante, qu’à l’heure qu’il est, beaucoup de britanniques ont déjà oublié, sans doutes un peu trop vite.., leurs Red Arrows qui venaient peut-être.., d'en prendre un léger coup de vieux. Plus les jets sont modernes, et plus ils sont puissants.., plus ils ajoutent de charisme au sein d'une patrouille. Et après les coréens, c'est à Moscou que des autorités se sont souvenues qu’il est impératif qu’une patrouille destinée à être remarquée, vole sur LE type d’avion " à vendre ", aussi gourmand soit-il, en pétrole…
Quelques zones d’ombre demeurent, car le Général Bondarev ne précise pas de date de transfert des nouveaux Sukhoi à Kubinka. On se doute que les premiers appareils devraient y être affectés dans les quatre prochains mois, pour que la formation ait une chance de montrer les premiers exemplaires de ces nouveaux matériels au public de MAKS 2013, à Moscou, en Août prochain. Aussi, affirme-t-il, la nouvelle patrouille dotée de Yak-130 Mitten, promise le 30 mars 2012, sera bel et bien créée, mais on ignore quand précisément. Mon doute subsiste sur la constitution réelle de cette nouvelle unité ; on se souvient que les pilotes des Strizhi n’avaient pas caché aux médias russes leur hostilité à un projet d’abandon de leurs MiG-29 Fulcrum pour ces Yak-130 qui leur étaient, disaient-ils, destinés. C’était promettre à des motards de leurs supprimer leurs vieilles Harley pour leur offrir des scooteurs de dernière génération… Et puis malgré l’intérêt de promouvoir aussi le Yak-130 à l’export, l’armée russe devrait gérer une patrouille supplémentaire, en plus des nombreuses autres déjà existantes que nous n'avons pas la place de citer ici. On note surtout, que le MiG-35 n'a pas été choisi dans le cadre de ces ré-équipements, ce qui jette un doute sur l'avenir de l'industriel MiG, battu par  son rival Sukhoi sur pratiquement tous les marchés gagnés par la Russie à l'export. Au contraire, ce sont des avions produits par Sukhoi qui sont évoqués pour les deux patrouilles.
On ne connait pas non plus la répartition des nouveaux avions entre ces deux formations phare. Car il risque d’être coûteux de re-doter intégralement deux patrouilles de six avions avec autant de chasseurs lourds du dernier cri. Y aurait-il une forme de fusion envisagée entre les deux formations ? Dans tous les cas de figure, il est plus que probable que les Russian Knights soient ré-équipés avant les Strizhi, et que ces derniers volent encore sur leurs quatre derniers MiG en 2013. D'ailleurs, que verra-t-on à MAKS 2013 ? On l’ignore, mais quoiqu’il en soit, tout cela me semble très prometteur pour les organisateurs de meetings en Europe. Il existe pas mal d'imbéciles et de snobs qui pensent que les meetings ne servent à rien.., mais ce n'est pas le cas de certains dirigeants de puissances aérospatiales qui savent se vendre.

 

 

Back to Photo Records

© Sky-Lens'Aviation' - François Brévot - All rights reserved - Une création alnath.net